Passer à la navigation Passer au contenu principal

Laboratoire d’innovation et de mise à l’échelle

Dans le domaine de la santé mentale en milieu scolaire, les innovations sont très variées et sont élaborées par des chercheurs et des praticiens afin de soutenir la santé mentale et le bien-être des élèves. Pour le personnel scolaire et les cliniciens et cliniciennes qui sont déjà débordés, le volume et la diversité des offres dans ce domaine peuvent devenir accablants. Il peut parfois être difficile de décider quelles interventions et quelles approches choisir pour répondre aux besoins locaux. Et, une fois qu’une approche fondée sur des données probantes a été choisie, il est difficile d’introduire, de soutenir et de maintenir de nouvelles pratiques. 

Santé mentale en milieu scolaire Ontario s’efforce, depuis de nombreuses années, d’éliminer les conjectures de ce processus, en encourageant l’adoption de pratiques fondées sur des données probantes et en mettant l’accent sur les questions de mise en œuvre et de durabilité dès le début de l’examen des nouvelles approches. Plus récemment, l’organisme a recherché et introduit des programmes de santé mentale qui sont, conformément à leur conception, à la fois basés sur des données probantes et adaptés à la mise en œuvre.

Ces ressources et interventions peuvent être de nature universelle, étant conçues pour promouvoir la santé mentale de tous les élèves. Elles peuvent aussi être créées plus spécifiquement pour les élèves à risque ou déjà aux prises avec des problèmes de santé mentale émergents ou existants. En matière de santé mentale à l’école, nous utilisons souvent un modèle de soutien échelonné pour réfléchir aux services de promotion de la santé mentale (niveau 1), de prévention et d’intervention précoce (niveau 2) et de soins cliniques plus intensifs (niveau 3). Cela nous aide à organiser et à coordonner les innovations pour soutenir les élèves dans ce continuum de services. <insérez le triangle du modèle harmonisé et intégré>

AIM-Infographic-FR

Au cours des dernières années, Santé mentale en milieu scolaire Ontario s’est engagé auprès de partenaires de toute l’Amérique du Nord qui travaillent à la création d’innovations et qui s’occupent à la fois de la recherche et de la pratique. Ces partenaires partagent une passion commune pour le développement et la mise en œuvre d’innovations dans le domaine de la santé mentale en milieu scolaire qui s’harmonisent au contexte réel des écoles et des conseils scolaires. Comme ce domaine de recherche basé sur des données probantes et adapté à la mise en œuvre est relativement nouveau, de nombreuses questions se posent quant à la meilleure façon de procéder.

  • L’innovation fonctionne-t-elle dans des conditions idéales?
  • L’innovation est-elle réalisable et évolutive dans des environnements scolaires réels?
  • L’innovation est-elle aussi efficace que les programmes manuels éprouvés?
  • L’innovation peut-elle être contextualisée pour différents milieux et différentes populations?
  • Quels sont les facteurs qui contribuent au succès de l’engagement, de l’adoption et de la durabilité?
  • Quels sont les points de référence pour une mise en œuvre efficace des programmes de santé mentale en milieu scolaire?

C’est grâce à la générosité des partenaires énumérés dans les projets initiaux ci-dessous que Santé mentale en milieu scolaire Ontario a pu s’attaquer à ces questions. Mais, au fur et à mesure que l’organisme progressait dans ce domaine, l’équipe s’est rendue compte que d’autres questions se posaient (comme, Que signifie vraiment « adapté à la mise en œuvre »? Comment des programmes manuels, qui sont solides et éprouvés, s’intègrent-ils dans le cadre d’une réflexion sur la mise à l’échelle?). Santé mentale en milieu scolaire a reconnu que l’apprentissage d’un projet à la fois était moins optimal que l’apprentissage de PLUSIEURS projets à la fois. À mesure que ce domaine de travail évolue et se développe, il y a beaucoup à gagner en envisageant un apprentissage commun entre les initiatives et en invitant davantage de partenaires de projet à participer à la réflexion.

C’est ainsi que Santé mentale en milieu scolaire Ontario a contacté des experts du « Western University’s Centre for School Mental Health », afin de discuter de la possibilité d’une collaboration. Or, en raison de leurs intérêts communs vers l’adoption d’innovations à haut rendement en matière de santé mentale en milieu scolaire en Ontario, Santé mentale en milieu scolaire Ontario et le « Centre for School Mental Health » se sont associés pour créer l’« Innovation and Scale Up Lab (ISU Lab) ».

La mission du « ISU Lab » est d’examiner et de faire progresser les approches fondées sur des données probantes et adaptées à la mise en œuvre dans le domaine de la santé mentale en milieu scolaire, et de mobiliser les données probantes issues à la fois de la recherche et de la pratique pour améliorer la qualité, la cohérence, l’évolutivité et la durabilité des stratégies mises en œuvre dans les écoles de l’Ontario.

Pour faire avancer ce programme, par l’intermédiaire de l’« ISU Lab », nous nous engageons à:

  • Rechercher – rechercher des exemples de recherche et de pratiques prometteuses
  • S’associer – s’associer aux parties prenantes afin de s’assurer que les innovations proposées répondent à un besoin clair et spécifique
  • Étudier – étudier les innovations pour s’assurer que les approches prometteuses sont fondées sur des données probantes et adaptées à la mise en œuvre dans le contexte de l’Ontario
  • Partager – partager les leçons tirées des approches prometteuses et s’engager dans la mobilisation et la diffusion des ces apprentissages

Les projets de niveau 1 – Promotion de la santé mentale universelle

Le projet Santé mentale au quotidien comprend une série de ressources pédagogiques conçues pour appuyer le personnel scolaire en lui proposant une sélection de pratiques quotidiennes de haute qualité en matière de santé mentale  qui peuvent être facilement intégrées à la vie scolaire quotidienne.

Les ressources comprennent les suivantes :

  • Ressource favorisant au quotidien la santé mentale en salle de classe
  • Foi et bien-être : une ressource quotidienne qui appuie la santé mentale
  • La santé mentale au quotidien : une ressource pour la salle de classe – version pour le secondaire

Partenaires

  • ETFO/FEÉO – Elementary Teachers’ Federation of Ontario/Fédération des enseignantes et enseignants de l’élémentaire de l’Ontario
  • OECTA – Ontario English Catholic Teachers’ Association
  • OSSTF/FEÉSO – Ontario Secondary School Teachers’ Federation/Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario
  • AEFO – Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens

Collaborateurs de recherche

  • Brock University
  • CAMH – Centre de toxicomanie et de santé mentale

Bell : Cause pour la cause dans la salle de classe vise à mieux préparer les enseignants de la 7e et 8e années à enseigner et à aborder avec confiance et efficacité le sujet de la santé mentale avec leurs élèves. Plus précisément, le programme Bell : Cause pour la cause dans la salle de classe est composé d’un guide interactif en ligne contenant des informations de base, des ressources et des mesures de soutien pour les préparer à enseigner trois leçons spécifiques. Celles-ci visent à déstigmatiser les informations sur la santé mentale, à apprendre aux élèves comment et où trouver des informations fiables sur la santé mentale, et à améliorer leurs compétences en matière de recherche d’aide dans le cas où ils seraient confrontés à des problèmes de santé mentale.

Partenaires

  • Bell
  • CAMH – Centre de toxicomanie et de santé mentale
  • Kid’s Help Phone/Jeunesse, J’écoute

Collaborateurs de recherche

  • Western University
  • Queen’s University

H2V Habiletés de vie est une ressource composée de 8 leçons qui a été développée pour s’adapter au programme d’exploration de carrière de la dixième année dans le cadre du curriculum de l’Ontario. Elle est fondée sur la recherche scientifique, co-créée par les enseignantes et les enseignants de l’Ontario, et conçue pour soutenir la réussite des élèves dans le cheminement de leur choix de carrière. Cette ressource vise à enseigner aux élèves les compétences nécessaires pour faire preuve de résilience, prendre soin de leur santé mentale, remarquer les signes de difficulté et chercher efficacement de l’aide lorsqu’ils en ont besoin.

Partenaire

  • OSSTF/FEÉSO – Ontario Secondary School Teachers’ Federation/Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario

Collaborateur de recherche

  • SRDC/SRSA – Social Research and Demonstration Corporation/Société de recherche sociale appliquée

Les projets de niveau 2 – Prévention et intervention précoce

Cliniciens et cliniciennes : intervention brève dans les écoles (CIBLE) est considérée comme une stratégie d’évaluation, d’engagement, d’intervention brève et de triage de niveau 2 qui est bien adaptée aux besoins des élèves souffrant de problèmes de santé mentale légers ou modérés.

Pour résoudre ces problèmes, la faculté du SMART Center du University of Washington a collaboré avec les chefs d’établissement et les fournisseurs de services en santé mentale en milieu scolaire, afin de s’attaquer activement aux problèmes connus auxquels sont confrontés ces professionnels. Ils ont une charge de travail considérable, subissent d’importantes contraintes de temps et doivent intervenir auprès des jeunes qui présentent un large éventail de besoins. Par conséquent, l’intervention CIBLE se veut brève, basée sur des données probantes, flexible et adaptée au contexte scolaire.

Partenaire

  • University of Washington

Collaborateur de recherche

  • School Mental Health Assessment Research and Training (SMART) Center

L’accueil d’un grand nombre de réfugiés au cours des dernières années est un élément de fierté nationale pour la plupart des Canadiens. Cependant, la majorité de ces nouveaux arrivants ont subi des traumatismes importants avant d’arriver au pays. Des milliers d’enfants issus de ces familles sont maintenant scolarisés au Canada, et plusieurs d’entre eux luttent toujours contre les symptômes de détresse et de traumatisme. Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) s’est associé à une nouvelle initiative menée par Santé mentale en milieu scolaire Ontario afin d’offrir des services scolaires appropriés à ces enfants et à ces jeunes.

Le programme FORT (favoriser l’optimisation de la résilience lors d’une transition) est une intervention de 10 semaines en milieu scolaire, élaborée par des experts du « National Center for School Mental Health » dans le Maryland et leurs collègues du « Center for Childhood Resilience » de Chicago. Le programme a été initialement évalué au printemps 2018 dans deux conseils scolaires de l’Ontario et a, depuis,­­ élargi sa portée, s’étendant à 9 conseils scolaires de la province, dont deux de langue française. L’évaluation continue de l’intervention se concentre sur la faisabilité, la mise en œuvre et l’impact préliminaire de l’intervention auprès des élèves.

Partenaire

  • National Center for School Mental Health (University of Maryland)

Collaborateur de recherche

  • Centre for School Mental Health (Western University)