Passer à la navigation Passer au contenu principal

En savoir plus

Santé mentale de l’élève autochtone

Aperçu

Les approches autochtones en matière de santé et de bien-être sont axées sur une approche fondée sur les forces de chacun. Elle reconnaît…

une personne à part entière et en bonne santé qui s’exprime par le sens de l’équilibre de l’esprit, des émotions, de l’esprit et du corps. Au cœur du bien-être, il faut croire en son lien avec la langue, la terre, les êtres issus de la création et les ancêtres, soutenus par une famille bienveillante et un environnement favorable. 

(L’aîné Jim Dumont, 2014)

Les élèves autochtones et leurs familles ont vécu de nombreuses expériences historiquement négatives dans le système éducatif qui ont eu une incidence négative sur leur santé et leur bien-être. La colonisation, les pensionnats indiens, les organismes de protection de la jeunesse et la discrimination auront vraisemblablement des effets sur les élèves autochtones. 

Ces réalités ont provoqué des traumatismes intergénérationnels et des conséquences telles que la perte de la culture et de la langue, des problèmes de santé mentale, les dépendances, le suicide et la violence.

Le cadre de la santé mentale des élèves autochtones reconnaît ces circonstances et utilise des liens avec la culture, la terre et la langue pour créer et renforcer les objectifs, l’espoir, le sentiment d’appartenance et le sentiment de sens (Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations).

Rôle d’un professionnel de la santé mentale en milieu scolaire

Le membres du personnel scolaire, y compris les professionnels de la santé mentale dans les écoles (SMÉ), se sentent souvent dépassés par la myriade de circonstances et d’expériences négatives des élèves autochtones, et sont indécis quant à la meilleure façon de soutenir leur réussite scolaire et leur bien-être à l’école. En développant nos connaissances individuelles et collectives des approches autochtones en matière de bien-être en santé mentale, nous pouvons fournir un soutien qui honore la culture et les traditions de l’élève. 

En adoptant une démarche pédagogique et en faisant preuve d’ouverture quant aux méthodes traditionnelles autochtones, les professionnels de la SMÉ peuvent aider les élèves à reconnaître et à exploiter au mieux leurs forces. Ils peuvent également aider le personnel scolaire à travailler aux côtés de la communauté pour mettre en évidence les approches de bien-être en classe qui mettent l’accent sur la culture, la langue et l’appartenance locales.

Pour obtenir plus d’informations

Ressources à l’intention du groupe d’intérêt spécial

Les consultations en ligne suivantes ont été dirigées par la Dre Brenda Restoule, First Peoples Wellness Circle. Plusieurs invités spéciaux ont également participé aux différentes séances d’apprentissage informatives et interactives. Pour accéder à l’un de ces webinaires en tant que personne au service de la santé mentale des élèves autochtones, veuillez communiquer avec nous.

Présenté par la Dre Brenda Restoule, mars 2016

Développez votre compréhension du Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations. Le webinaire aborde les points suivants :

  • L’importance de la culture
  • L’espoir, la signification, le but et l’appartenance sont au centre du bien-être
  • L’approche basée sur les forces de chacun et une approche axée sur la communauté

La Dre Restoule discute des concepts de la culture en tant qu’intervention et preuve fondée sur la pratique. Un  plan d’action complet pour la mise en œuvre est également inclus.

Durée : 30 minutes

Format : Webinaire

Question de réflexion

  • Comment pourriez-vous utiliser le cadre dans la sélection et la mise en œuvre d’initiatives dans les écoles?

Ressources supplémentaires

Thunderbird Partnership Foundation

Programme de formation Buffalo Riders

Présenté par la Dre Brenda Restoule, avril 2016

Apprenez à créer et à maintenir une collaboration fructueuse entre les écoles ou les conseils scolaires et les partenaires autochtones. Le webinaire s’inspire de la séance du Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations. Il aborde les points suivants :

  • L’examen des concepts de bien-être mental du point de vue autochtone
  • Les considérations clés pour un engagement authentique
  • Des idées concrètes de collaboration sur le plan local, provincial et fédéral

La Dre Restoule exhorte ceux qui cherchent à collaborer avec des partenaires autochtones à pratiquer l’humilité culturelle et propose des questions de réflexion clés pour s’assurer que les efforts de collaboration s’harmonisent avec les croyances, les pratiques et les intérêts culturels.

Durée : 40 minutes

Format : Webinaire

Questions de réflexion

  • Selon vous, quelle est l’importance de l’établissement de relations? D’après votre expérience, quelles approches et stratégies ont été les plus efficaces pour nouer des relations avec des partenaires de la communauté?
  • Comment évalueriez-vous votre connaissance actuelle des communautés autochtones locales desservies par votre école ou votre conseil scolaire?
  • D’où proviennent les informations de votre base de connaissances actuelle sur les communautés autochtones? Quels autres moyens ou quelles autres sources d’information peuvent vous aider à approfondir votre connaissance ou votre compréhension?
  • En quoi le fait de considérer des preuves fondées sur la pratique comme étant pertinentes et significatives pourrait-il être important pour faire progresser les partenariats avec les communautés autochtones?
  • Quelles sont les occasions de collaboration et de partenariat avec les communautés autochtones dans votre contexte local?

Présenté par la Thunderbird Partnership Foundation

Format : Webinaire

Présenté par le Dr Ed Connors, juin 2017

En savoir plus sur le programme Feather Carriers : Leadership for Life Promotion. Le changement de paradigme que nous sommes invités à considérer consiste à changer notre langage et à mettre l’accent sur la prévention du suicide pour qu’il corresponde au langage et à l’orientation de la promotion de la vie. Le Dr Connors présente des recherches qui indiquent que la formation appliquée en techniques d’intervention face au suicide (ASIST) auprès de jeunes Autochtones pourrait augmenter les pensées suicidaires. La formation s’appuie sur des concepts de leadership autochtones pour la protection de la santé et du bien-être de la communauté.

Durée : 30 minutes

Format : Webinaire

Questions de réflexion

  • Qu’est-ce que la prévention du suicide? Fonction de gardiens? Intervention? Et postvention?
  • En quoi la promotion de la vie diffère-t-elle de la prévention du suicide?

Ressources supplémentaires

Feather Carriers

Présenté par les partenaires du Wikwemikong Health Centre et de l’Université Laurentienne

La mesure de la santé et du bien-être des enfants autochtones (ACHWM) correspond à une évaluation bilingue de la santé et du bien-être fondée sur la roue médicinale, conçue avec et pour les enfants autochtones âgés de 8 à 18 ans. Elle peut être utilisée pour dépister les symptômes de problèmes de santé mentale, évaluer la santé de la population et les programmes.

Elle comprend 62 questions sur la santé mentale, spirituelle, émotionnelle et physique, ainsi qu’un volet de triage destiné à mettre en relation les enfants à risques et les services locaux. Le webinaire aborde les points suivants :

  • Application actuelle de l’ACHWM
  • Considérations sur la mise en œuvre
  • Prochaines étapes et soutien disponibles pour les organisations, les groupes, les écoles ou les conseils intéressés à utiliser le programme de l’ACHWM pour améliorer la santé et le bien-être des enfants et des jeunes autochtones

Durée : 1 heure

Format : Webinaire

Questions de réflexion

  • D’après votre expérience, quels sont les avantages des mesures telles que celle du programme de l’ACHWM? Comment avez-vous utilisé des outils similaires dans votre pratique?
  • Pourquoi le développement d’outils tels que l’ACHWM pourrait-il être important et nécessaire?
  • De quelle manière l’élaboration de l’ACHWM a-t-elle démontré un engagement envers la mobilisation des jeunes?
  • Envisagez-vous des possibilités d’appliquer l’ACHWM ou un outil semblable dans votre contexte local?

Ressources supplémentaires

www.achwm.ca

Présenté par la Dre Brenda Restoule, janvier 2017

Les populations autochtones sont plus susceptibles de traumatisme développemental, et sont plus susceptibles de subir un traumatisme complexe et intergénérationnel. La Dre Restoule vous aidera à mieux comprendre les traumatismes et les soins en tenant compte des traumatismes du point de vue des Autochtones.

Le webinaire aborde les points suivants :

  • Les différentes formes de traumatisme et leur impact : événement unique, événement persistant ou qui se répète, effet cumulatif, événements historiques et événement personnel ayant des répercussions sur plusieurs générations
  • Le lien entre la réalité physique et l’influence spirituelle
  • Une approche de la guérison et du bien-être qui met l’accent sur l’intégration de l’esprit et des réalités physiques

Durée : 56 minutes

Format : Webinaire

Durée : 1 heure 30 minutes

Format : Webinaire

Vous avez une question sur ce sujet?

Contactez-nous. Nous pouvons examiner les recherches pertinentes pour répondre à votre question. Dans les cas où plusieurs demandes portent sur le même thème, nous pouvons organiser un examen plus complet qui sera présenté sur le site de Santé mentale en milieu scolaire Ontario.

Suggérer un thème

Nous continuerons à élargir nos ressources à la lumière des commentaires reçus. Veuillez nous aider à répondre à vos besoins professionnels en nous proposant des thèmes.